s
Better Chicken Commitment
KELLYDELI S’ENGAGE SUR LES POULETS DE CHAIR

Dans le cadre d’une démarche d’amélioration continue, nous renforçons notre engagement pour l’amélioration des conditions d’élevage des poulets de chair en rejoignant le Better Chicken Commitment.

Cette initiative, portée par une trentaine d’ONG en Europe, vise à améliorer significativement les conditions d’élevage des poulets avec notamment plus d’espace par animal, des races à croissance moins rapide, la présence de perchoirs et de lumière naturelle et des méthodes d’abattage plus respectueuses.

  1. D’ici 2026, nous nous engageons à satisfaire les conditions suivantes pour 100% de la viande de poulet (fraîche, surgelée et transformée) de nos marques propres : Respecter toutes les lois et réglementations de l’Union européenne en matière de bien-être animal, quel que soit le pays de production.
  2. Mettre en œuvre une densité d’élevage maximale de 30kg/m2. Le détassage est découragé. Si pratiqué, il est limité à un détassage par lot.
  3. Recourir à des races dont l’intérêt pour le bien-être animal a été démontré : soit les races Hubbard JA757, 787, 957 ou 987, Rambler Ranger, Ranger Classic et Ranger Gold, soit d’autres races qui répondent aux critères du protocole d’évaluation du bien-être des poulets de la RSPCA.
  4. Respecter des normes plus élevées en ce qui concerne l’environnement des poulets, dont :
    1. De la lumière naturelle, complétée si nécessaire pour atteindre au moins 50 lux d’intensité lumineuse.
    2. Au moins deux mètres de perchoirs utilisables et deux substrats à picorer pour 1000 oiseaux.
    3. Concernant la qualité de l’air, respect des normes maximales définies à l’Annexe 2.3 de la directive européenne portant sur les poulets de chair, indépendamment de la densité d’élevage.
    4. Aucune cage ou système multi-étages.
  5. Adopter l’étourdissement par atmosphère contrôlée (utilisation de gaz inertes ou de systèmes multiphasés), ou une autre technique d’électronarcose efficace n’impliquant pas un accrochage des poulets vivants.
  6. Garantir le respect des exigences ci-dessus par une procédure d’audits indépendants et la publication d’un reporting annuel d’avancement.

Par ailleurs, en France et en Suède, 20 % au moins des volumes de viande de poulet seront issus d’élevages respectant ces critères et garantissant aux animaux un accès au plein air ou à un jardin d’hiver.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web. Cela peut inclure des cookies de site web de réseaux sociaux de tiers. Si vous continuez votre navigation sans modifier vos paramètres, nous considérerons que vous êtes satisfait de recevoir tous les cookies sur notre site web. Vous pouvez toutefois modifier vos paramètres relatifs aux cookies à tout moment. Modifier les paramètres Continuer En savoir plus